Sélectionner une page

Vous le savez, mon blog s’intitule “La Positive Academy” et ça, ce n’est pas un hasard, vous pensez bien ! J’ai envie à travers ce blog de vous aider à améliorer votre positivité au quotidien, et aujourd’hui, je vais vous donner quelques astuces.

 

Je suis un chat noir

 

Lors de mon burnout, j’ai réalisé à quel point j’étais devenue négative et je voyais toujours le verre à moitié vide. Rien ne se passait comme je voulais, tout allait de travers et j’en étais même arrivée à me persuader que l’univers m’en voulait à force de m’envoyer de la poisse spécifiquement le jeudi. J’avais même officiellement intitulé ce jour là le “Black Thursday”.

Oui, oui, tous les jeudis, dès le matin en me levant, je savais que quelque chose irait mal. Et forcément, que se passait-il à votre avis ? Bingo ! Il m’arrivait toujours une poisse ce jour là : un embouteillage, des clients qui n’annulent pas leur rdv ou qui te zappe, l’école qui t’appelle parce que ta fille s’est fait mal, ton pc qui plante…

Bref, j’étais tellement persuadée que mes jeudis allaient être catastrophiques que même s’il m’arrivait quelque chose de bien, je ne le voyais pas!

Le pire dans tout ça, c’est que j’avais “conditionné” mes équipes commerciales (j’étais responsable commerciale pour info) à passer un “black thursday” avec moi. Je n’avais que des filles dans mon équipe et elles savaient dès le matin en me voyant arriver, qu’il y avait déjà eu un pépin entre mon réveil et mon arrivée au boulot. Je manageais des filles vraiment chouettes et elles faisaient tout en général pour ne pas me ramener de problèmes clients ce jour là! Mais ça ne marchait pas toujours et souvent je les entendais me dire “mais en fait c’est vrai, t’as trop la poisse le jeudi”… pffff….

Et voilà comment on se “conditionne” et qu’on se met toute seule dans une case, négative en plus…

Et puis le burnout est arrivé et je me suis dit qu’il fallait que ça change. 

Mais alors comment faire pour améliorer sa positivité ? C’est ce que je vous propose de découvrir ici avec 3 astuces qui m’ont beaucoup fait changer :

 

1.Pratiquer la gratitude

 

S’il y a bien quelque chose que je ne faisais pas du tout avant, c’était de pratiquer la gratitude.

Alors bien sûr je vous vois venir, non je n’étais pas non plus une vieille mégère complètement aigrie qui râlait et pestait sur tout en permanence!

Comme tout le monde, je ressentais quand même de la gratitude pour un tas de choses : mon chéri qui m’offre un bouquet de fleur, une invitation chez des amis, un compliment sur ma tenue… Je n’avais juste pas conscience de ce que c’était à ce moment là.

Mais en fait, c’était tout le temps dans le sens où quelqu’un avait une attention envers moi que je ressentais de la gratitude. J’étais donc dans l’attente, je ne savais même pas me l’offrir à moi même.

 

“La gratitude n’est pas une émotion comme la peur ou la joie, c’est un sentiment qui se crée.”

 

Et puis j’ai découvert ce qu’était vraiment la gratitude. Ça a commencé grâce à la naturopathe que j’ai rencontré lors de mon burnout et qui tout simplement proposé un petit exercice à faire le soir avant de me coucher

  • me trouver un joli carnet
  • écrire dedans les 3 choses les moins bien de ma journée sur une page
  • écrire les 3 choses qui m’avaient apporté de la joie ou mise de bonne humeur sur la page d’en face.

Mon esprit ainsi libéré des 3 choses “négatives” pouvait se concentrer sur les 3 choses positives. Même les choses les plus insignifiantes que je notais comme “j’ai réussi à faire mon créneau du premier coup” me donnait un sentiment de légèreté.

J’ai fait cela, tous les soirs pendant 6 semaines. Ensuite, je ne me suis concentrée que sur le positif et j’en ai noté 5 tous les soirs dans mon carnet!

gratitude

S’entraîner à devenir moins négatif

 

Car il faut savoir que l’esprit humain est plus enclin à retenir le négatif que le positif. Si sur 10 personnes, 9 vous font un compliment et une seule une critique, qu’allez-vous retenir ? Et oui, la critique bien sûr…

La gratitude fait partie de la pensée positive et c’est quelque chose qu’on va devoir créer et surtout entretenir.

Alors oui, parfois c’est difficile de ressentir de la gratitude : on est très stressé à cause de notre travail, on vient de se faire emboutir notre voiture par un chauffard, notre copain vient de nous plaquer…

On n’a pas besoin d’avoir des choses grandioses ou matérielles pour commencer à ressentir de la gratitude : un rayon de soleil qui vient vous réchauffer, le chant d’un petit oiseau, une bonne connexion internet qui permet de passer une soirée Netflix sous son plaid avec son chat sur les genoux…

Plus on s’entraîne à pratiquer la gratitude et plus on remarquera des choses positives, des plus simples aux plus vastes. On deviendra plus positif et surtout on commencera aussi à remarquer les personnes qui sont négatives autour de nous…

 

2.Vivre l’instant présent

 

Et oui, ça peut paraître aussi simple que cela mais vivre l’instant présent permet de largement augmenter sa positivité.

Mettez-vous sur pause 2 secondes ! A quoi étiez-vous en train de penser juste là maintenant?  Je vous parie ce que vous voulez, qu’à un moment ou un autre vous avez soit pensé à quelque chose que vous veniez de faire ou que quelqu’un vous avait dit un peu plus tôt ou bien vous étiez en train de penser à ce que vous iriez faire après la lecture de cet article. 

J’ai pas raison ???

femme méditation

Alors oui, vivre l’instant présent, pas facile comme concept finalement parce qu’on a toujours des pensées qui nous envahissent et elles auront toujours un rapport soit avec le passé, soit avec le futur.

Donc tout, sauf l’instant présent. Dans l’instant présent, le passé n’existe plus et le futur n’existe pas encore. Vous êtes juste là, ici et maintenant, en train de lire. 

Il existe d’ailleurs un livre que vous connaissez peut-être déjà : Le Pouvoir du Moment Présent, d’Eckhart TOLLE. C’est vraiment grâce à ce livre que j’ai pris conscience que je ne vivais presque jamais dans le moment présent et que c’était ça la principale source de ma négativité.

Je vous conseille vraiment la lecture de ce livre, qui peut être un peu fastidieuse au début mais c’est un livre qu’il faut lire patiemment. Pour les plus pressés, vous pourrez toujours vous référer au résumé très complet sur le blog : Des livres pour changer de vie .

Finalement, augmenter sa positivité grâce à l’instant présent est logique : puisque nous arrêtons de ruminer des pensées nous ramenant au passé ou de stresser sur des situations futures dont on imagine qu’elles se passeront de telle ou telle manière, notre mental part en vacances et a enfin l’opportunité de se connecter juste à ce qui est. Là, maintenant. Point barre.

 

“Toute négativité résulte de l’accumulation de temps psychologique et de la dénégation du présent. Malaise, anxiété, tension, stress, inquiétude, tous des formes de peur, sont occasionnés par trop de futur et pas assez de présence. La culpabilité, le regret, le ressentiment, les doléances, la tristesse, l’amertume et toute autre forme d’absence de pardon sont causés par trop de passé et pas assez de présence” 

Eckhart TOLLE, Le pouvoir du moment présent.

 

3.Se libérer l’esprit avec la méthode ZTD

 

Alors, comment réussir à plus se connecter à l’instant présent et être plus positif ? Et bien en se libérant l’esprit!

Il existe bien sûr différentes méthodes pour réussir à se libérer l’esprit. Je vais ici vous parler de cette méthode : Zen To Done (ZTD) créée par Léo Babauta qui a repris la méthode Getting Things Done (que vous connaissez peut-être) de David Allen mais de manière beaucoup plus simple.

Comment voulez-vous être plus positif si votre esprit est en permanence embrouillé par un tas de pensées?

C’est ce que propose cette méthode qui, en plus de devenir plus positif, vous permettra de gagner en efficacité et de vous libérer du temps!

En créant de nouvelles habitudes pour libérer votre cerveau qui doit sans cesse vous rappeler les tâches que vous devez accomplir, cela augmentera votre sérénité, votre productivité et votre réserve de volonté sera préservée, donc votre positivité aussi!

Il s’agit d’une méthode simple en 10 étapes, mais comme toute nouvelle habitude cela demandera forcément des efforts d’apprentissage et de mise en pratique au début.

Bien évidemment, pour devenir plus productif et donc plus positif, le pré-requis indispensable est de savoir ce que vous voulez atteindre et donc, de vous fixer un objectif. Cela ne sert à rien de courir après plusieurs objectifs si vous ne les réalisez qu’à moitié. Fixez-vous déjà un premier objectif et une fois celui-ci atteint, passez au second!

Etape 1 : Noter !

Et oui, la meilleure façon de libérer son esprit, c’est de noter tout ce qu’on a en tête pour être sûr de ne plus rien zapper. Une fois que c’est noté, on ressent de suite une vraie légèreté! A vous de choisir entre un carnet que vous gardez à portée de main, ou mieux, et c’est ce que je fais : dans mon smartphone qui le fait très bien dans son appli notes et que je suis sûre d’avoir dans mon champ de vision en permanence!

Pssst : même la nuit ça m’arrive de me réveiller et de noter ce qui me passe par la tête, et comme ça je me rendors bien plus vite!

carnet de note

 

Etape 2 : Traiter

Noter dans son carnet ou smartphone, c’est bien, traiter ses tâches c’est encore mieux!

Si une tâche que vous avez noté vous prend moins de 2 minutes (comme prendre un rdv par exemple), faites le de suite!

Sinon organisez-vous en planifiant à quel moment faire cette tâche et tenez-y vous! Si vous avez la possibilité de déléguer, c’est encore mieux.

Si une tâche ne vous paraît plus aussi essentielle, vous pouvez tout simplement la barrer! et hop! une de moins !

 

Etape 3 : Planifier

Réaliser votre planning de la semaine vous permettra d’organiser vos tâches, d’avoir l’esprit clair et surtout de démarrer la semaine du bon pied!

 

Etape 4 : Agir

C’est bien beau de s’être fait un planning tout beau tout propre, mais maintenant il est l’heure de se bouger les fesses et d’y aller! 

Pour cela, fermez les onglets dont vous n’avez pas besoin sur votre PC, activez le mode silencieux sur votre téléphone et surtout travaillez dans un environnement rangé! Vous serez bien plus concentré et productif.

 

Etape 5 : Se faire un système d’organisation efficace

Regroupez vos idées par thématiques pour plus de clarté par exemple ou par échéance. Le tout c’est que vous trouviez votre système à vous pour que ce soit simple et efficace!

 

Etape 6 : Organiser

Faites le tri régulièrement dans vos tâches vous permettra de gagner en sérénité, mais ne remettez pas au lendemain pour autant les tâches dont vous ne savez pas quoi faire!

 

Etape 7 : Réviser

Comment savoir où vous en êtes par rapport à votre objectif si vous ne prenez pas le temps de regarder vos résultats ? Alors, régulièrement, on fait le point et on voit ce qui marche ou pas pour réajuster en cas de besoin.

 

Etape 8 : Simplifier

Votre objectif principal est votre cap! Ne vous laissez pas parasiter par autre chose qui vous fera perdre votre temps et votre énergie (et baisser votre énergie positive par la même occasion). Si des idées ou des tâches ne vous permettent pas d’atteindre votre objectif, n’ayez pas peur de les mettre de côté temporairement.

 

Etape 9 : Se créer des rituels

Et oui, comme toute nouvelle habitude, notre cerveau et notre corps a besoin de rituels pour l’intégrer à notre quotidien. N’hésitez pas à vous créer une nouvelle routine avec les étapes ci-dessus, cela vous permettra d’habituer votre cerveau à ce nouveau fonctionnement et de gagner en efficacité!

 

Etape 10 : Découvrir votre passion

Comment réussir à ne plus remettre au lendemain ? En trouvant une activité qui nous passionne, car forcément si on fait ce qu’on aime, ça sera beaucoup plus facile de passer à l’action et surtout d’être efficace ! Et en réalisant quelque chose que vous aimez, vous arrêterez de procrastiner et vous verrez encore plus de positivité dans votre vie!

 

Y a du boulot !

 

Comme vous à la relecture de cet article, j’ai failli me faire peur à moi-même devant l’étendue de ce qu’il y a à faire pour gagner en positivité!

Mais pas de panique ! Pour être totalement transparente avec vous, j’ai bien gagné en positivité ces derniers mois mais je n’ai pas essayé de tout faire en même temps, bien heureusement!

Bien sûr qu’il faut y aller par étapes! Mon article est rédigé dans l’ordre dans lequel j’ai commencé à développer ma positivité, j’en suis actuellement à mettre en place la troisième astuce avec la méthode Zen to Done. Je peux vous assurer que de mettre par écrit tout ce qui trotte dans ma tête, ça soulage.

Le gros kiff, c’est surtout de rayer au fur et à mesure ce que j’avais mis dans ma liste en début de semaine. Ça me permet visuellement de voir où j’en suis et de savoir si je dois activer le mode panique à bord ou si au contraire tout roule! Je vous avouerai qu’au début, j’activais plus souvent le mode panique, car j’avais tendance à trop vouloir en faire. Mais j’ai appris à doser et ça va beaucoup mieux et je suis plus souvent en mode “zen”!

Et puis du coup, je vois  concrètement mes résultats et je sais que par rapport à mon objectif, ça me fait avancer doucement mais sûrement!

 

Si vous êtes donc débutant, pour augmenter sa dose de positivité, on commence par la gratitude ! Pas besoin d’y consacrer des heures et vous verrez rapidement des résultats ! Alors, quand est-ce que vous vous y mettez ?

Ça vous a plu ? pour partager, c'est ici !
  • 17
    Partages